Randonnée raquette

Version hivernale de la randonnée, la randonnée raquette est le moyen ancestral de déplacement dans la neige.

L’évolution du matériel ces dernières années et son adaptation permet désormais à un grand nombre de pratiquants de partager en groupe, un effort modéré et une technique relativement simple sur des parcours hivernaux contrastés. Parcourir la montagne en hiver ne s’improvise pas ; les repères changent, le balisage disparaît, les dangers inhérents à la neige sont à déjouer. Débutant ou randonneur en raquettes confirmé, lancez-vous dans l’aventure encadré par un professionnel diplômé pour vous perfectionner dans une discipline où le plaisir se retrouvera à tous les niveaux de difficulté !

Saison d’activité :
de Décembre à Avril
(suivant l’enneigement)

Un sport pour tous

Un matériel léger et des fixations adaptées permettent désormais de faciliter la progression dans la neige et d’effectuer des randonnées en raquettes de tous niveaux dans les paysages enneigés de l’hiver. Progresser avec des raquettes aux pieds nécessite tout simplement de savoir marcher, les conseils donnés au cours de la progression permettent d’améliorer l’évolution et d’enchaîner montées et descentes pour acquérir l’expérience nécessaire et maîtriser la technique. Malgré la vitesse d’évolution relativement réduite, la raquette permet grâce à sa maniabilité, de découvrir la montagne hivernale et d’immerger le randonneur dans l’histoire des territoires naturels immaculés des hautes vallées !

Un relief favorable

Les moyennes montagnes des Alpes-Maritimes se prêtent particulièrement bien l’hiver à la pratique de la raquette à neige. Les crêtes calcaires du Cheiron, le col de la Couillole, le massif de l’Authion, sont autant de secteurs favorables à la découverte de l’activité. Plus tard en saison, les hautes vallées du Mercantour seront plus propices à la réalisation de randonnées plus sportives !

Un professionnel

La facilité et l’assurance que va trouver le débutant dans la pratique va souvent le motiver pour s’engager sur des terrains quelques peu dangereux ! N’oubliez pas que le risque est là. La progression sur la neige nécessite de l’expérience ; l’évolution du manteau neigeux, l’orientation, le froid, la gestion de l’effort sont des éléments qu’il convient d’apprendre et de développer avec le concours d’une personne expérimentée. Professionnel, je suis là pour vous transmettre mon expérience et vous faire progresser en toute sécurité dans tous vos objectifs !

Les niveaux

Bien choisir sa randonnée, c’est s’assurer le plaisir d’une journée ou d’un séjour réussi. De ce fait, dans chaque niveau défini, je peux vous proposer un large choix de parcours qui devrait vous permettre progressivement de vous rassurer sur des terrains parfois compliqués.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez un doute ou un besoin d’information complémentaire !

Aucune étape ne dépasse 3h de marche et 300 m de dénivelé. Le terrain ne présente aucune difficulté (pistes forestières et chemins en bon état).

Pour qui ?

Circuit adapté à toute personne souhaitant une pratique hédoniste de la marche mais ne craignant pas la succession des jours d’activité.

De 300 m à 600 m de dénivelée positive pour une durée moyenne du parcours ne dépassant pas les 4 h. Le circuit sera adapté à toute personne souhaitant une pratique « tranquille » de la randonnée avec des sentiers en bon état ne présentant pas de difficultés particulières : quelques passages possibles pouvant nécessiter un peu d’attention (terrain raviné, pentu, cailloux…).

Pour qui ?

Vous êtes en bonne forme physique et pratiquez occasionnellement la randonnée (2 à 3 fois par mois). Vous ne craignez pas la succession des jours d’activité ni une bonne montée de temps en temps.

Durée moyenne de l’itinéraire de 5h à 6h et dénivelée positive moyenne de 600 m à 1000 m. Le terrain peut être mauvais à très mauvais ; terrain rocheux et très raviné sur des distances importantes avec quelques passages techniques qui peuvent jalonner le parcours (courts passages où il faut utiliser les mains, etc.).

Pour qui ?

Vous êtes en bonne condition physique et randonnez régulièrement (au moins une fois par semaine avec des dénivelés > 700m), vous pratiquez un sport d’endurance, ou vous êtes habitués aux parcours sur des terrains parfois délicats !

Parcours souvent très difficile, d’une durée moyenne journalière supérieure à 6h et dénivelée positive dépassant généralement les 1000 m. Le parcours se déroule le plus souvent hors sentier et n’est pas systématiquement balisé avec des passages exposés. Il nécessite une bonne expérience du milieu montagnard pour supporter des journées qui peuvent avoir un caractère exceptionnel !

Pour qui ?

Pour les randonneurs très expérimentés et sportifs aimant les gros dénivelés et capables de réagir face à des situations particulières (orages, horaires, etc.).